Oran

12e édition de l’Espace Vétérinaire Algérien : Près de 500 participants attendus à Oran

Près de 500 participants algériens et étrangers sont attendus à l’Espace vétérinaire algérien (EVA), une manifestation prévue du 18 au 22 septembre prochain à Oran, a-t-on appris lundi de ses organisateurs.

Organisée par le Laboratoire d’agro-biotechnologie et de nutrition de l’Université Ibn-Khaldoun de Tiaret, l’entreprise privé EURL Saveter Mohammadia et l’association Amicale des Vétérinaires franco-algériens, cette 12ème édition de l’EVA aura pour thème : «Expérience partagée entre vétérinaires», a précisé, à l’APS, Mme Faïza Boukhadra, membre du conseil scientifique de cet événement. Cette manifestation scientifique, qui regroupe habituellement entre 200 et 300 participants de tout le secteur d’activité vétérinaire, a suscité plus d’intérêt cette année eu égard aux mutations que connaissent les secteurs de l’agriculture et de l’élevage dans le monde et en Algérie en particulier, a-t-on expliqué. Parallèlement à cette 12e édition, un 7ème congrès de l’Association vétérinaire africaine (AVA) sera organisé. Il verra la participation de praticiens d’Algérie, de Tunisie, du Maroc, d’Egypte, du Mali et plusieurs autres pays africains. Les travaux se dérouleront autour de la thématique : «One world, one health» (un seul monde, une santé), a précisé Mme Boukhadra. Elle a indiqué que cette double manifestation connaîtra la participation d’un représentant de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), avec lequel sera abordé le sujet de la vaccination contre la rage à l’échelle continentale. Ce débat aura lieu à quelques jours de la célébration de la Journée internationale de lutte contre cette maladie (28 septembre de chaque année). «Nous allons œuvrer à apporter un plus aux efforts de l’Algérie en matière de lutte contre la rage, mais aussi à aider les pays africains pour organiser des campagnes de vaccination contre cette maladie», a expliqué Mme Boukhadra. «Les vétérinaires auront également à débattre du phénomène de la putréfaction de la viande ovine survenue en Algérie ces dernières années, mais également dans certains pays voisins», a noté la même responsable. Ce rendez-vous, placé sous le patronage du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, sera également une opportunité pour discuter autour du projet de la création très attendue de l’Ordre national des vétérinaires. Des accords de partenariat seront signés en marge de cette rencontre, entre l’Espace vétérinaire algérien et l’Union générale des médecins vétérinaires tunisiens. L’objectif est de renforcer la coopération bilatérale principalement en matière de formation mais aussi d’organisation d’activités scientifiques communes. Par ailleurs, outre le riche programme scientifique tracé pour l’occasion composé d’une trentaine de communications orales et une trentaine affichées, des activités culturelles, sportives et touristiques seront également organisées à l’intention des congressistes, a-t-on conclu.