Aboudjourra Soltani

­­­­­FORUM INTERNATIONAL POUR LA MODÉRATION «EL WASSATIA » : Des personnalités qui appuient l’initiative de Soltani réagissent

L’ex-ministre d’État, et président du Forum international de modération (El Wassatia), Aboudjerra Soltani, a procédé, hier au Village des artistes de Zéralda, au lancement officiel de son initiative, Soltani a précisé que son Forum sera un espace de réflexion, de dialogue et de développement ouvert à tout le monde et sans exception aucune, où l’ensemble des questions et des sujets seront abordés et débattus sans tabou ni préjugés.

Au cours de cette rencontre, plusieurs personnalités nationales, issues de différents horizons, ont répondu présentes, alors que certaines d’entre-elles ont fait des interventions afin de féliciter la naissance de ce nouveau cercle de débats.

Djeloul Adjimi, chef des imams algériens :
« Nous sommes pour tout ce qui fait appel à la régularité, «el wassatia», la tolérance, le dialogue et l’ouverture des esprits. Nous faisons partie de la société et il faut qu’il y ait des initiatives pareilles pour instaurer la fraternité entre les gens. Nous soutenons ce genre d’initiative et il faut qu’il soit concrétisé sur le terrain.»

Rachid Boudjedra, écrivain :
«Je suis persuadé que ce genre de Forum peut trouver des solutions pour certaines crises. Vous savez, aujourd’hui nous vivons comme des inconnus entre nous que ce soit avec nos amis, nos voisins et même avec la famille. Durant ma carrière, en tant que communiste, j’avais beaucoup de respect pour le cheikh Mahfoud Nahnah. Il respectait souvent mes positions loyales, par rapport aux réflexions des communistes à l’époque. C’était la même chose pour cheikh Bouslimani et ces dernières années, j’ai eu l’occasion de connaître Aboudjerra Soltani. Au début, j’avais un peu peur car je ne le connaissais pas. Par la suite j’ai dû comprendre que ce dernier a des idées, des pensées et moi aussi ainsi que tout le monde. Au final, toutes les idées vont se rencontrer dans un seul point.»

Me Farouk Ksentini, avocat :
«Ce Forum intervient dans un moment idéal vu que l’Algérie a connu plusieurs crises ces derniers temps. Les Algériens ont perdu beaucoup de confiance entre eux, et ce, grave au manque de communication. Lorsque le président a instauré «el moussalaha el wataniya », des résultats très positifs et encourageants ont eu lieu grâce à cette initiative. J’espère que ce Forum atteindra ses objectifs assignés, et je suis quasiment sûr que les initiateurs sont dans le bon chemin pour le faire», a-t-il dit.

Nouria Hafsi, secrétaire générale de l’UNFA :
«Cette rencontre est une aubaine pour mettre en valeur les objectifs de ce forum international de modération. Cet espace est pour tout le monde, et pour tous les Algériens qui veulent promouvoir toutes les idées et pensées. Franchement je remercie les initiateurs de ce forum à leur tête Aboudjerra Soltani qui a été toujours au service de l’Algérie.»
M. B. Wali